apprendre la patience à un enfant en 7 astuces

Salut les géniteurs, aujourd’hui nous allons voir comment apprendre la patience à un enfant. La tâche est ardue je sais mais elle est nécessaire pour que les colères diminuent avec le temps. Les meilleures choses ont besoin de patience comme le disait si bien Jean Anglade dans Le Temps et la paille.

Le mettre en situation d’impatience pour apprendre la patience

Nous n’avons pas tous le même seuil de patience et c’est pourquoi il faut entraîner sa patience pour la rendre plus importante. En clair placer le seuil de patience plus haut qu’aujourd’hui. Je considère que la patience, tout comme la motivation sont des muscles invisibles qu’il faut amener à la salle de musculation mentale pour les faire grossir.
Pour cela, vous pouvez prendre la file d’attente la plus longue, rester dans les embouteillages, ne pas lui répondre immédiatement, ne pas satisfaire ses besoins dès qu’il le souhaite. Ne soyez pas trop cruel non plus, le but n’est pas de nous priver d’attention mais de nous donner les clés du bonheur.

lui apprendre La notion de temps

Je sais pas pour vos enfants mais pour moi, la notion de temps est floue. Et comprendre que le week end arrivera après 5 jours d’école m’aide un peu à comprendre le temps qui passe. Je vous ai concocter un DIY pour créer vos disques d’apprentissage du temps. Avec les disques vous serez capable de leur montrer le moment de la journée (matin, midi, après-midi, soirée, nuit) et/ou le jour de la semaine pour les situer dans le temps.

les outils de mesure du temps pour apprendre la patience à un enfant

Si vous êtes un parent high-tech vous pouvez utiliser votre smartphone lorsque vous êtes dans une salle d’attente, cela vous permettra de mesurer le temps avec votre enfant de manière ludique. Il voudra toujours chronométrer les activités, ça deviendra amusant pour lui. 
Vous pouvez aussi avoir un sablier à la maison qui au delà de la mesure du temps est hypnotique. Regarder le sable s’écouler nous aide à imager le temps qui passe et qu’il y a des choses qui se passe durant cette période.

en profiter pour faire un bilan

L’impatience fait souvent apparition en fin de journée quand la fatigue fait pointer le bout de son nez. Malheureusement la fin de journée d’un enfant, n’est pas la même pour un parent. Lorsque vous êtes en situation d’attente, vous pouvez en profiter pour faire le bilan de la journée. Si toutefois l’impatience vient plus tôt dans la journée, vous pouvez faire le bilan de la veille voir de la semaine en se remémorant les meilleurs moments (pour éviter de faire ressurgir des émotions non souhaités). Guidez ce bilan pour éviter toute crise de colère si le souvenir ne vient pas à l’esprit tout de suite.

un Temps calme pour apprendre ou réviser

Un temps mort c’est aussi l’occasion d’apprendre ou réviser quelque chose de nouveau. Lire un livre, compter, apprendre une nouvelle langue, les écrans sont autorisés durant ce temps d’apprentissage. 20 minutes maximum.

Easy Peasy est une super application pour apprendre l’anglais, je l’utilise avec mon papa pour avoir du vocabulaire. L’application est basé sur l’algorithme de Leitner : apprendre mieux avec les cartes de support visuel. Le principe de Leitner a été réélaboré pour en faire le support et compagnon idéal des leçons.

un Temps calme pour apprendre s’ennuyer

S’ennuyer c’est aussi bon pour l’imagination, et le bien être du corps. Nous sommes tous des piles à énergie solaire et nous sommes toujours occupé. S’ennuyer fera du bien à notre corps et notre esprit qui a besoin de repos.

jardiner pour apprendre la patience à un enfant

Quoi de plus long qu’une plante qui pousse ? Si vous voulez apprendre la patience à un enfant il faut absolument lui apprendre à jardiner pour qu’il comprenne que les choses ne se font pas en un jour, et avec un peu de chance vous aurez des légumes pour cuisiner.

Source : Aucune
Image par Brian A Jackson

Farel

Farel

Bébé en chef

Je suis le rédacteur en chef sur le blog de Mon Kit Montessori, ma citation préférée est :”La naïveté est la caractéristique principale du génie.” de Johann Wolfang von Goethe, mon animal totem est le Lion et je suis là pour vous guider dans la dure vie de parents qui vous attend.

Pin It on Pinterest

Share This