Sélectionner une page

Comment gérer les colères de votre enfant

Salut les géniteurs, c’est encore moi, dans cet article je vais vous parler de colère et comment gérer les colères de votre enfant. Hé oui nous aussi nous avons des émotions, et la colère a tendance à vous énerver. Mais nous allons apprendre ensemble à les gérer avec des techniques et des outils.

Gérer les colères de votre enfant : nommer l’émotion

Pour commencer, ce qui nous énerve le plus nous les enfants, c’est que vous ne comprenait pas notre colère. En effet, nous avons besoin de voir que vous comprenez notre état émotionnel.

Pour cela je vous invite à nous dire l’une des phrases suivantes sans être trop lourd :

  • Je vois que tu es très fâché
  • Tu as la tête des grosses colères
  • Apparemment tu es très fâché contre papa

 Si votre enfant est trop petit et qu’il n’arrive pas a exprimer ses émotions, je vous invite à télécharger gratuitement notre guide des émotions et la roue de la communication non violente.

Observer de loin pour gérer les colères chez l’enfant

Si votre tout petit est aussi colérique que moi, je vous invite à garder vos distances. Parfois, la colère doit s’exprimer et il ne faut pas la garder en soi.

Mon papa une astuce pour cela, il me demande toujours si j’ai besoin d’aide, il me dit de faire la danse de la colère. Il me dit de faire le tigre rrrrrrh rrrrrh pour exprimer ma colère, et parfois en fait un combat de pouces et je gagne toujours.

Garder son calme et gérer la colère de bébé

Plus facile à dire qu’à faire n’est-ce pas ? Pourtant je vous invite vraiment garder votre calme, car si ce n’est pas le cas vous allez forcément aggraver la situation.

Votre enfant a besoin d’un papa une maman forte dans les moments difficiles. Et Ne le prenez pas pour vous aussi il ne veut pas de votre câlin de votre bisou ou de votre réconfort. Mettez vous a sa place quand vous attend colère contre votre conjoint est ce que vous avez envie d’un câlin de bisous du réconfort de celui-ci ? Même nos câlins des fois n’y font rien.

Si vous sentez la colère monter, éloignez vous, allez vous mettre dans les toilettes, sortez de la maison mais ne montrez pas votre enfant que vous êtes en colère. Sinon il va croire que cette émotion doit toujours exploser quand on est pas content.

Gérer les colères de votre enfant et surtout ne pas céder

Même si c’est plus facile pour vous, surtout ne cédez pas ni en public ni à la maison. Je sais de quoi je parle, quand mes parents cèdent, je vais forcément faire une nouvelle crise pour avoir ce que je veux. Hé oui c’est pas facile éducation d’un môme.

Se moquer de l’avis des gens

Quand nous faisons une crise dans la rue, au magasin ou dans tout autre lieu publique, Nous nous foutons du regard des gens. Et si vous faisiez pareil ! Peu importe que la maman d’à côté vous regarde de travers ! Peu importe que le papa d’en face de vous propose son aide ! Peu importe les conseils de la pseudo Maîtresse d’école qui vous dit qu’une fessée ça ne fait pas de mal (au passage c’est devenu illégal)… Foutez vous du regard des gens ! Rappelez-vous que le parent parfait n’existe pas, et comme disent Big Flo et Oli “Y’a pas d’bons pères, y’a qu’des hommes qui font d’leur mieux” (ceci s’applique aussi au maman).

Source : Naitre et Grandir
Image par tookapic de Pixabay

Farel

Farel

Bébé en chef

Je suis le rédacteur en chef sur le blog de Mon Kit Montessori, ma citation préférée est :”La naïveté est la caractéristique principale du génie.” de Johann Wolfang von Goethe, mon animal totem est le Lion et je suis là pour vous guider dans la dure vie de parents qui vous attend.

Pin It on Pinterest

Share This