Sélectionner une page

Existe-t-il une bonne manière de parler de la mort avec un enfant ?

Salut les géniteurs, dans cet article nous allons parler d’une chose qui concerne tous les êtres humains, chaque adulte et chaque enfant. Je veux bien entendu parler de la mort et des limites de la vie terrestre. Le sujet est éminemment sérieux et si votre enfant vous questionne sur la mort et sur son devenir, il est vraiment important que vous sachiez comment aborder la conversation  sans mentir et sans crainte également.
Un grand nombre de parents se posent la question de savoir comment évoquer le concept de mort avec son enfant. Nos sociétés modernes et matérialistes ont une vision timide pour traiter de ce sujet notamment chez les plus jeunes. Pourtant, la mort est un processus incontournable et naturel. En aucun cas, vous ne devez cacher et déformer la réalité de la vie sur terre à un enfant. On peut raconter des histoires sur les fées et la petite souris, mais l’enfant a besoin de la vérité sur le concept de mort pour se construire personnellement.

Apprendre la mort 💀 à un enfant après un décès

« Tu viens de perdre une personne ou un animal que tu portais haut dans ton cœur. Je comprends que tu sois très malheureux, que tu pleures et que tu aies le sentiment que le monde entier est en train de s’écrouler. Ne t’inquiète pas, tes réactions sont compréhensibles et normales.

Tu te demandes comment tu vas parvenir à réussir à vivre maintenant ? Aujourd’hui tu penses que ton chagrin ne s’apaisera jamais ?  Mais je te le dis, être triste et pleurer est normal, cela fait ressortir ton chagrin et bientôt tu accepteras et tu retrouveras même ta joie de vivre. »
À travers cet exemple de discours tenu à un enfant confronté à la mort, vous devez comprendre qu’il est important d’adopter une démarche sincère sans tenter de contourner le sujet. L’enfant est confronté à la réalité et vous n’avez pas le droit de la transformer et de la dénaturer. Aussi, l’acceptation chez l’enfant passera forcément par la compréhension de sa propre tristesse.

Comment expliquer la mort à un enfant avant un décès ?

Il est recommandé de parler de la mort avec un enfant avant qu’il ne soit directement confronté à une expérience de décès car vous pourrez notamment évoquer le sujet plus calmement.
Une manière simple (et même amusante..) d’introduire la notion de mort dans l’esprit d’un enfant est simplement de lui faire observer la nature. Dès l’âge de trois ans, vous pouvez lui faire remarquer qu’à l’automne les fleurs tombent et renaissent au printemps. L’idée est de faire comprendre qu’il existe un cycle de vie pour tous les êtres et organismes vivants.
Vous pouvez également le prévenir que les êtres humains peuvent souffrir et subir de graves maladies au point qu’ils doivent disparaître de la terre. Toutefois, ne jamais dramatiser la situation et prévenir également que dans la majorité des cas, la maladie peut guérir et que les personnes vivent souvent très longtemps.
Enfin, un dernier conseil est d’être aussi ouvert d’esprit que possible et laisser l’enfant vous posez à son tour ses propres questions. Faire de la méditation peut aussi aider un enfant à poser son esprit et mieux comprendre comment faire le vide de toutes les émotions qui le chamboule.

profitez des fêtes comme halloween et la toussaint

A l’approche d’Halloween et de la Toussaint vous pouvez plus facilement parler de la mort avec un enfant et même dès 3-4 ans. Leur faire comprendre que la seule chose qui est sûre c’est qu’un jour nous serons tous au ciel.

Adoptez un vocabulaire enjoliveur pour ne pas trop choquer l’enfant, surtout s’il est jeune. Voici une liste de mot qui peuvent vous aider :

  • Papy s’est éteint pour toujours…
  • Panpan est parti au ciel et ne reviendra pas…
  • Rex est parti pour toujours…
  • Il fait la fête avec les anges

un petit kit gratuit pour parler de la mort avec un enfant

Vous pouvez télécharger un kit qui explique le cycle de la vie d’une feuille et d’un être humain en cliquant sur ce lien, c’est entièrement gratuit et sans pub :

Source : Aucune
Image par Brian A Jackson

Farel

Farel

Bébé en chef

Je suis le rédacteur en chef sur le blog de Mon Kit Montessori, ma citation préférée est :”La naïveté est la caractéristique principale du génie.” de Johann Wolfang von Goethe, mon animal totem est le Lion et je suis là pour vous guider dans la dure vie de parents qui vous attend.

Pin It on Pinterest

Share This