Sélectionner une page

En finir avec le stress et l’angoisse de l’enfant à l’école !

Coucou les géniteurs et parents, aujourd’hui je voudrais vous parler d’un mal que moi et mes camarades de classe doivent apprendre à maîtriser. Je veux parler ici du stress à l’école et des émotions négatives qui en découlent.

Un stress trop envahissant est toujours un obstacle pour suivre un cours correctement ou pour réussir les évaluations. La bonne nouvelle cependant, est qu’il existe des stratégies qui contribuent à se sentir mieux dans sa vie d’écolier.

stress à l’école : Se sentir encouragé

J’observe que lorsque ma maîtresse ou mes parents me donnent des encouragements, mon niveau de confiance en moi s’améliore et mon état émotionnel devient meilleur.

Chers parents, rappelez-vous dans votre enfance, comment vous avez appris à faire du vélo ou à faire des soustractions. Avouez que lorsque vous avez reçu un encouragement, cela vous a aidé à apprendre plus facilement et par effet boule de neige à adopter une humeur positive.

    La pratique de la relaxation

    Dans mon école, les enseignants offrent des cours de relaxation à tous les enfants. Les techniques de respiration et l’apprentissage du lâcher prise m’ont permis progressivement de réduire mon stress à l’école. Je suis à la base quelqu’un d’assez anxieux et à chaque fois que je pratique une séance de relaxation dans la salle de classe, cela me procure des sensations de détente.

    Avant chaque évaluation ou contrôle, je prends maintenant cinq minutes pour me relaxer et transformer mon stress négatif en stress positif. J’ai appris tout ça à l’école et cela me permet maintenant de combattre mes phobies scolaires.

    Chanter une chanson pour vaincre le stress à l’école

    S’il ne va pas vers les autres, c’est qu’il ne sait peut-être pas trop s’y prendre. Il a peut-être eu une mauvaise première expérience, et cela le freine. Je sais qu’étant le plus jeune de ma classe j’ai eu du mal au début à aller vers les autres.

    Si seulement, j’avais eu ces bottes secrètes ? Bref, voici quelques phrases d’accroches pour aider votre enfant à faire le premier pas :

    • « Il me semble que tu aimerais jouer avec ces enfants qui font du toboggan. Viens, nous allons leur demander si nous pouvons jouer avec eux. »
    • « Si tu veux jouer avec ces garçons/filles, tu peux leur prêter ce jouet… »
    • « Si tu veux jouer avec ces garçons/filles, tu peux leur proposer de jouer avec ton super ballon… »

    Un décalcomanie ou un petit dessin sur son poignet

    Parfois, il suffit de peu de choses pour se sentir bien à l’école. Mon papa m’a proposé de faire un décalcomanie sur mon bras et il a fait le même sur le sien. À chaque fois que je regarde le petit dessin, un petit cœur, j’ai l’impression que mon papa me fait plein de bisous. C’est simple, efficace et cela me permet d’affronter ma journée d’école sans trop m’inquiéter.

    Faire un peu de sport tous les jours

    Lorsqu’un adulte vous dit que vous êtes invité, votre premier réflexe est de demandé qui sera présent ? que faut-il apporter ? Comment doit s’habiller ?…

    Pour aider un enfant timide lors de cette sortie, expliquez-lui les détails de l’évènement, nous allons chez tata Aurélie, il y aura Elyes, et Naomie et ton copain Ethan. Nous y allons pour l’anniversaire d’Elyes, tu te souviens de son dernier anniversaire ? Il y avait les mêmes copains !

    Source : Aucune
    Image par Romrodphoto

    Farel

    Farel

    Bébé en chef

    Je suis le rédacteur en chef sur le blog de Mon Kit Montessori, ma citation préférée est :”La naïveté est la caractéristique principale du génie.” de Johann Wolfang von Goethe, mon animal totem est le Lion et je suis là pour vous guider dans la dure vie de parents qui vous attend.

    Pin It on Pinterest

    Share This